J’ai testé l’épilateur i-Light de Remington

Hello!

Après vous l’avoir montré à de nombreuse reprises sur Instagram, j’avais envie de vous proposer une revue complète sur l’i-Light de Remington, l’épilateur à la lumière pulsée. Par facilité, je me suis dit que j’allais diviser mon article sous forme de « question/réponse », vous pourrez ainsi plus vite vous y retrouver.

light5

Si vous vous souvenez, cela n’est pas la première fois que je vous parle d’épilation à la lumière pulsée. En effet, en 2013, j’avais effectué plusieurs séances dans un institut. A la fin de mon « traitement », j’étais ravie mais quelques mois après, les poils ont recommencé à pousser pour, finalement, revenir à ma pilosité d’origine. J’avais clairement l’impression d’avoir perdu mon temps et surtout, mon argent…

Lorsque j’ai reçu l’i-Light, j’ai eu envie de retenter l’expérience. Vous allez me dire que c’est étrange puisque j’avais été déçue de ma « première fois » mais avec l’i-Light, les conditions d’utilisation étaient totalement différentes. Déjà, il n’y a pas la contrainte de devoir prendre rendez-vous, de se déplacer etc et avec un bébé, croyez-moi, c’est super important! Ensuite, je peux faire ça quand j’en ai envie, rapidement pendant la sieste de bébé, le matin, le soir ou encore même la nuit si j’en ai envie, dès que j’ai un instant en fait. Je ne dois pas sortir 40/50 euros à chaque séance (vous allez me dire que j’ai facile car je l’ai reçu mais même à l’achat, il revient vachement moins cher que les séances en institut) et enfin, je peux faire ma séance d’entretien quand je le veux, dès que je vois que ça commence à repousser et ce, sans devoir repasser par la case RDV encore une fois.

light2

» Comment fonctionne l’épilation à la lumière pulsée?

« La technologie avancée ProPulse consiste à chauffer le follicule pileux en concentrant l’intensité lumineuse à la racine pour ainsi bloquer le cycle de croissance. La lumière est absorbée par la mélanine dans le poil et supprime la repousse du poil en inhibant le follicule pileux, entraînant la chute des poils traités. L’énergie lumineuse inhibe habilement le poil dans sa phase de croissance »

remington_i-light_pro_hair_removal_system_ipl6500_11

» Après combien de séances voit-on des résultats? Et combien de séances sont nécessaires?

Après 3-4 séances, mon chéri avons constaté que les poils poussaient beaucoup moins vite et qu’ils étaient beaucoup plus fins, les résultats se font donc voir assez rapidement. En ce qui concerne le nombre de séance, cela dépend du type de peau, de poils,…

light

» Est-ce que ça fait mal?

Je ne vais pas vous mentir, ça fait un petit peu mal mais, c’est largement supportable. Si vous avez trop mal au début, il est préférable de rester sur le premier ou deuxième niveau de puissance le temps de vous habituez. Mais rassurez-vous, ce n’est pas pire qu’une épilation à la cire ou à l’épilateur électrique.

» Est-ce réellement définitif?

Comme je vous le dis plus haut, non, ça ne l’est pas. Il faut effectuer des séances d’entretien pour que les résultats durent dans le temps.

light4

Comment utiliser l’i-Light?

L’i-Light s’utilise ultra facilement, pour certaines zones, il est plus facile d’être à deux mais si cela n’est pas possible pour vous, un simple miroir suffira. Voici les étapes (à répéter toutes les deux semaines):

1 – Avant de commencer, il faut vérifier qu’on peut utiliser l’appareil sur notre peau. Pour cela, un capteur est disponible sur l’appareil, il suffit de placer notre peau directement dessus et on sait instantanément si on peut s’épiler (si on ne peut pas, l’appareil ne se mettra pas en route).

2 – Il faut que la zone à traiter soit rasée (et non épilée).

3 – Ensuite, il faut choisir l’embout en fonction de la zone à traiter. Il y a une « tête d’épilation » pour le corps et une autre pour le visage. Je pense que la seule chose qui les différencie est la taille de la vitre, elle est plus petite pour le visage puisqu’elle doit traiter de plus petites zones.

4 – Une fois que toutes ces étapes sont effectuées, il ne nous reste plus qu’à flasher! Pour cela, il suffit de placer les capteurs contre la peau, une fois qu’ils sont bien en contact avec celle-ci, un petit bip retenti et il suffit ensuite d’appuyer sur le bouton pour que la lumière agisse.

light3

Honnêtement, je suis ultra ravie de cet appareil, même mon chéri est étonné par les résultats. Le plus dur dans l’utilisation, dans notre cas, c’est d’essayer d’y penser et d’être régulier! Là, je vais « forcer » chéri pour qu’on s’y remettre à fond, j’ai envie d’avoir de belles aisselles bien nettes moi

En plus des aisselles, je fais également la lèvre supérieur. Contrairement à ce qui est recommandé, je ne me rase pas cette zone. En général, je fais ma séance de lumière le lundi et je m’épile le mardi, de cette façon, les poils ont le temps de repousser.

>> i-Light, Remington || 229 euros || collishop.be

2 commentaires sur J’ai testé l’épilateur i-Light de Remington

  1. Léa
    11 juillet 2017 at 11:33 (5 mois ago)

    Hello hello,
    Merci pour la review
    Alors effectivement, la lumière pulsée a tendance à ralentir la repousse, mais ce n’est que temporaire, comme tu le disais dans ton article.
    Franchement, quand tu auras un peu plus de temps avec ton petit bout, pour les aisselles, je te conseillerais mille fois l’épilation électrique définitive : la zone n’est pas très étendue et le résultat est sûr à 100%.
    Enfin, pour la moustache, alors là par contre, j’éviterais la lumière pulsée : ça peut aussi produire l’effet inverse (stimulation paradoxale) pour des zones exposées au soleil…
    Pareil, pour cet endroit précisément, l’épilation par électrolyse est vraiment recommandée (enfin, bref, n’hésite pas à regarder sur mon blog si tu veux plus d’infos là-dessus).
    En tout cas, c’est sympa d’avoir pris le temps d’écrire cette review, c’est pas simple avec un p’tit bout pas loin
    ++

    Répondre
    • Stéph@nie
      4 août 2017 at 18:09 (4 mois ago)

      Hello,

      Je viens enfin de prendre le temps de lire ton commentaire attentivement et d’aller faire un tour sur ton blog.

      Je ne connaissais absolument l’épilation électrique définitive, le fait que cela soit réellement définitif et que cela diminue la sudation est très intéressant mais comme tu dis, cela a un coût important et pour l’instant, je ne me vois pas faire l’investissement.

      Je te remercie pour tes bons conseils et pour les informations, c’est toujours intéressant d’apprendre de nouvelles choses.

      Répondre

Laisser un petit mot

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *